Public Sénat : Banlieues : Macron veut mobiliser tous les acteurs

Public Sénat – Banlieues : Macron veut mobiliser tous les acteurs.

Mardi 22 mai, Eric Mestrallet, président fondateur d’Espérance banlieues était l’invité de l’émission “On Va Plus Loin”. Diffusée sur Public Sénat et animée par Delphine Girard, les interviewés ont débattu du plan Banlieues du Président Emmanuel Macron .

Six autres invités, Cyril Chiche (Co-fondateur de Lydia), Frédéric Dabi (Directeur général adjoint de l’IFOP), Philippe Dallier (Sénateur LR de la Seine-Saint-Denis), Jean-Pierre Mignard (Avocat, Président du comité d’éthique de la République en Marche), Anne Levade (Constitutionnaliste, Présidente de l’association française de droit constitution), Jean-Philippe Acensi (Fondateur de l’Association Bleu Blanc Zèbres), complétaient le plateau.

Eric Mestrallet s’est exprimé sur le projet Espérance banlieues, “Je pense qu’il faut des petites écoles avec des petits effectifs, pour redonner envie aux enfants de se projeter dans l’avenir. Il faut leur donner les codes du pays dans lequel ils sont, dont ils sont les dépositaires et les héritiers patriotes. Aujourd’hui en France on ne fait pas cet effort, c’est donc fondamental d’investir au tout début de leur vie. Quand on connaît le coût d’un décrocheur, qui est de plus de 250 000 euros. Il est essentiel d’investir dès le début de la scolarité. Ici c’est juste le coût financier et je ne vous parle pas du coût humain qui est encore plus terrible. C’est dans cet objectif qu’Espérance banlieues lutte contre le décrochage scolaire”

Autres articles
0 Commentaires

laisser un commentaire