Métiers et missions

Metiers et missions

Notre vision de l’éducation

Nos écoles font le choix d’accompagner le développement de toute la personne de l’enfant, dans son intelligence, sa volonté et sa sensibilité, en lui transmettant le sens du vrai, du bien et du beau. Les équipes encouragent le développement chez l’enfant du sens critique ; de la connaissance et de la confiance en soi ; le respect des autres ; le sens de l’effort ; la capacité et le goût d’assumer des responsabilités et le respect de ses engagements.

Ainsi, les écoles Espérance banlieues relèvent un triple défi :

  • instruction (transmission de connaissances) ;
  • éducation (élévation de l’enfant dans l’épanouissement de sa personnalité) ;
  • intégration (transmission de la culture française et de ses codes, ouverture de l’avenir professionnel).

Notre modèle pédagogique

Afin que les enseignants puissent relever ce défi, nous garantissons des écoles et des classes de taille réduite. Ainsi il est possible de suivre chaque enfant, en tant que personne unique.

Les professeurs sont co-éducateurs et entretiennent des échanges très réguliers avec les parents. Nous encourageons la nécessaire implication des familles dans la scolarité des enfants.

Nos éducateurs sont aussi les moteurs de l’apprentissage de la solidarité et des responsabilités par les enfants. Cela passe par les groupes inter-âges qui, comme le port de l’uniforme, contribuent à la cohésion de l’école. L’attachement à la République française est au cœur de notre modèle, et les professeurs en sont les premiers exemples.

Chacun prend pleinement par au « corps professoral » de son école. Les professeurs y apportent leur regard sur la vie et les défis de l’établissement, la progression des élèves, se conseillent… Les directeurs en sont en quelque sorte la tête : ils représentent l’unité du corps professoral. Ils sont les référents de l’autorité pour les élèves, les interlocuteurs privilégiés des parents, les administrateurs des réalités du quotidien… L’association de pilotage, qui soutient l’école dans son fonctionnement, recrute son directeur.

Grâce à notre modèle à taille humaine, un nombre raisonnable de personnes incarne toutes les fonctions de l’éducation. Nous faisons le choix de ne pas avoir de CPE, de directeurs des études ou de surveillants. L’école cherche à rétablir le triangle éducatif enfant-parent-professeur, souvent mis en difficulté dans les quartiers.

Les professeurs sont la clé de notre action dans les banlieues. Ils en sont les premiers acteurs, car ce sont eux qui assument la tâche de transmission et d’éducation. Ils ont le soutien des directeurs, des associations de pilotage et de l’équipe nationale. En plus de la compétence dans leurs disciplines, nous recherchons des personnalités qui soient celles d’éducateurs. Afin d’être à la fois bienveillants et exigeants avec les jeunes.

Nos professeurs accompagnent leurs élèves tout au long de l’année. Ils jouissent, grâce au statut d’école libre, d’une grande liberté pédagogique dans le respect du socle commun de connaissances. Chaque professeur est libre d’adapter son programme et ses méthodes éducatives au public qu’il a devant lui. Il est responsable de la progression de sa classe; il cherche à évaluer régulièrement son enseignement et les résultats de ses élèves, dans une démarche de progrès. Autonomie ne veut pas dire isolement, au contraire ! Il pourra compter sur les conseils de ses pairs, au sein de l’établissement mais aussi du réseau national des écoles Espérance banlieues, et bénéficier des formations proposées par Espérance banlieues.

Les missions des professeurs

  • La présence en classe et la préparation des cours, les corrections de copie qui sont normalement effectuées dans l’enceinte de l’école.
  • Les réunions d’équipe autour du directeur. Nous encourageons l’échange de bonnes pratiques au sein de l’équipe. Il est fréquent de voir un professeur invité dans la classe d’un de ses pairs afin d’obtenir un avis extérieur qui permette de progresser.
  • Le soutien individualisé aux élèves. Nos professeurs apprennent à connaître chacun de leurs élèves, dans leurs goûts, leurs motivations, leurs difficultés et leurs atouts. C’est la condition indispensable pour les aider au mieux à progresser. Par ailleurs, ils connaissent tous les élèves de l’établissement et participent aussi à leur éducation. Cette considération accordée aux élèves les pousse à donner le meilleur d’eux-mêmes.
  • Les rencontres avec les parents. L’éducation ne peut se faire qu’en lien étroit avec les parents, ce pourquoi nous insistons sur la communication entre l’école et la famille : par des SMS fréquents, des rendez-vous réguliers, l’accueil des parents en début et en fin de journée…

Pour mener à bien leur mission d’éducateur, les enseignants travaillent aussi en dehors de la salle de classe. Ils sont présents pour accompagner les enfants lors des récréations, déjeuner avec eux, et leur partager leurs passions (musique, danse, poésie, sport, bricolage, arts martiaux…). Divers événements-phares rythment la vie de l’école : rassemblements, sorties, visites… La fréquentation des élèves dans ces différentes conditions donne l’occasion d’enseigner les règles de vie en société ; en effet, l’autorité s’exerce dans une atmosphère de confiance et de respect mutuel.

« Pour aborder ce métier »

Vous êtes diplômé d’un master et désireux de transmettre ce que vous avez reçu ? Vous êtes passionné par l’éducation et vous sentez concerné par l’avenir des jeunes des quartiers français ? Consultez nos offres d’emploi et rejoignez-nous !

Enseignant au primaire (CP-CM2)

Un enseignant au primaire est responsable d’une classe, parfois de double-niveau. Il dispense en priorité l’enseignement du français, des mathématiques et de l’histoire. Il élabore ses cours, est responsable de la progression de ses élèves. Ce travail est réalisé en accord avec les autres professeurs, notamment du collège, afin d’harmoniser la progression des élèves (programmes, méthodes…).

Afin d’assurer l’acquisition des savoirs fondamentaux, nos enseignants privilégient les méthodes « directes et structurées », dans lesquelles la transmission va du simple au complexe, du mieux connu vers le moins connu. Elles ont pour but de rendre l’élève actif de son apprentissage, à l’instar des méthodes Nuyts, de Singapour, syllabiques, Montessori…

Professeur au collège (6e-3e)

Les professeurs au collège enseignent dans plusieurs classes, à plusieurs niveaux, les matières suivantes : lettres, mathématiques, sciences et vie de la terre, physique, histoire, langues. La plupart de nos professeurs qui en ont les connaissances et l’énergie enseignent plusieurs de ces matières !

Ils établissent leurs programmes et choisissent leurs méthodes en accord avec leurs collègues du primaire, afin d’assurer la cohérence et l’harmonie des parcours des enfants, et du travail des enseignants. Ils le construisent en adéquation avec le socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

Au collège, les professeurs peuvent s’appuyer sur les savoirs fondamentaux acquis au primaire pour les renforcer, les développer, passer à des méthodes « actives ». La relation entre professeurs et élèves devient plus « socratique », les élèves étant invités à s’interroger, proposer des réponses, faire des hypothèses et soutenir des opinions argumentées.

Cette interaction renforcée au collège permet de relever les difficultés rencontrées par les élèves de ces âges : ennui, démobilisation… Il s’agit de développer le goût de l’effort et de la réussite inculqué au primaire, en engageant les jeunes dans l’apprentissage, en les rendant acteurs de leur instruction.

Le directeur de chaque école incarne les valeurs du projet Espérance banlieues, il est la figure tutélaire de l’école, et garantit le bon fonctionnement de l’établissement dans ses dimensions humaines, pédagogiques et administratives.

Nous avons choisi d’organiser notre réseau autour du principe de subsidiarité : en effet, chaque école doit pouvoir construire librement sa personnalité en fonction des talents et compétences de son équipe locale. Toute question qui se pose doit être réglée au niveau le plus proche des personnes concernées.

Selon cette vision, le directeur a donc un profil d’éducateur et d’entrepreneur, dynamique, capable de mener son équipe et son école avec bienveillance et exigence, qui saura tirer le meilleur parti de la liberté que nous encourageons tout en assumant les responsabilités qui l’accompagnent.

« Pour aborder ce métier »

Vous êtes passionné par l’éducation et désireux de porter et développer un projet dans des quartiers en grande urgence éducative ? Vous avez le sens des responsabilités et de solides capacités de management ? La volonté de travailler dans un réseau dynamique ? Devenez directeur d’une école !

Educateur et pédagogue

Le directeur a une responsabilité éducative : il veille sur chacun des élèves pour que l’école leur permette de donner le meilleur d’eux même. Cet accompagnement s’incarne dans un cours (souvent d’histoire ou d’éducation civique), ce qui lui permet de transmettre personnellement aux élèves la culture française et ses clés, et les valeurs de l’école.

En tant que directeur pédagogique de l’école, il est garant de la pédagogie propre à Espérance banlieues. Il anime l’équipe enseignante et il choisit avec elle les outils (programmes et manuels) adaptés à cette pédagogie et met au point l’emploi du temps.

Être directeur, c’est être le référent de l’autorité et de la progression des élèves, et avoir un contact direct avec les élèves et leurs parents, complémentaire à celui des professeurs. C’est lui qui organise l’admission des élèves et veille à ce que chacun puisse grandir dans les apprentissages scolaires, dans le déploiement de ses talents, et dans le respect du cadre proposé par Espérance banlieues. Ce dernier implique d’ailleurs d’entretenir une relation de confiance au quotidien avec les parents, de les tenir informés et les impliquer dans la vie de l’école.

Manager

Le directeur est responsable du management des enseignants, des stagiaires, des volontaires en service civique ou des bénévoles au sein de l’école. Sa mission est de chercher à les faire progresser, de donner l’impulsion à l’équipe des éducateurs. Il définit et organise leurs missions, il les forme à la pédagogie de l’école, il assure ressources et soutien.

Cet aspect pédagogique se conjugue à la coordination de la vie de l’école dans ses aspects matériels et administratifs. Il agit en conformité avec la charte et les processus définis par l’association de pilotage. Ses attributions sont notamment de :

  • Compléter et diriger l’équipe pédagogique, et veiller à sa formation ;
  • Garantir l’application du projet pédagogique et du règlement intérieur ;
  • Coordonner l’installation matérielle des locaux ;
  • Faire respecter le budget de fonctionnement de l’école.

Stratège

Le directeur est un personnage-clé de notre réseau, chargé à la fois d’accompagner et diriger la vie des micro-sociétés que sont nos écoles, et de les représenter à l’extérieur.

En effet, il collabore étroitement avec l’association de pilotage qui soutient chaque école, et avec l’équipe nationale d’Espérance banlieues qui anime le réseau :

  • Il est le maître d’œuvre de l’application concrète du modèle pédagogique Espérance banlieues. Cela implique des adaptations à l’environnement particulier de chaque école, et des innovations fondée sur ses expériences de terrain ;
  • C’est lui qui élabore avec l’association de pilotage la stratégie de l’école. Il met ensuite en place une démarche qualité au sein de l’établissement, afin d’évaluer les progrès faits et à faire ;
  • Il définit et fait approuver le budget de fonctionnement de l’école ;
  • Avec le président de l’association, il représente et renforce les liens de son école avec les acteurs locaux (associations, école, mairie…), et il organise leur développement.

Tout comme nos professeurs, il n’est pas livré à lui-même ! Nous entretenons une culture d’échange et de coopération au sein du réseau. L’équipe nationale veille à alimenter la synergie au sein du collège des directeurs : chacun peut partager ses préoccupations, ses réalisations, ses documents de gestion et ses initiatives avec ses pairs et encourager l’amélioration globale des écoles Espérance banlieues et la permanence d’une dynamique de progrès.

Enfin, le directeur étant employé de l’association de pilotage, il peut compter sur son soutien dans le développement de l’école.

Services civiques

Dans nos écoles, de nombreux bénévoles et volontaires viennent renforcer l’équipe, en particulier des jeunes en service civique, mais aussi des habitants du quartier qui ont du temps, de l’énergie et des savoirs à partager !

De plus, chaque école est soutenue par une équipe de bénévoles locaux, qui ont porté le projet depuis les origines. Cette association de pilotage a défini les spécificités de l’école en accord avec l’esprit du réseau Espérance banlieues ; puis elle a recruté un directeur à qui elle confie la mise en œuvre du projet.

Si vous souhaitez devenir bénévole, vous trouverez plus d’informations ici.

Si vous souhaitez ouvrir une école Espérance banlieues dans votre quartier, contactez François-Denis Bée, Responsable animation et pilotage de réseau.

Le conseil d’administration de l’association est présidé par un bénévole qui s’entoure des compétences indispensables pour piloter et soutenir l’école (administration, ressources humaines, levée de fonds, communication, qualité), afin de permettre au directeur de se consacrer essentiellement à sa tâche opérationnelle d’éducation et d’enseignement et au management de son équipe.

D’autre part, si les professeurs et le directeur sont les premiers acteurs de l’école, ils sont aussi parfois soutenus par un assistant de direction. Il oeuvre en soutien de la gestion tout en étant au coeur de la vie de l’école.

Equipe Espérance Banlieues