« Le cœur fait tout, le reste est inutile » – Espérance banlieues à l’Opéra royal

Communiqué de presse – Jeudi 31 janvier 2019

Un spectacle inédit à l’Opéra royal du château de Versailles, dans le cadre d’un partenariat exceptionnel entre l’Etablissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles et les écoles Espérance banlieues.

Jean de La Fontaine à Versailles

Tous les élèves d’une école Espérance banlieues seront sur la scène de l’Opéra royal du château de Versailles le 31 janvier 2019 pour interpréter un conte théâtral inspiré des fables de La Fontaine. Ce spectacle a été spécialement écrit pour les 118 élèves du Cours Antoine de Saint-Exupéry à Asnières-sur-Seine par le Collectif Rhapsodie, une compagnie de professionnels du théâtre, de la musique et de la danse qui ont accompagné les enfants pendant plus d’un an. “Le cœur fait tout, le reste est inutile” est avant tout le fruit d’un engagement commun autour d’une même cause. Il offre à chaque enfant l’opportunité de se dépasser et de partager avec le public (parents, membres et amis du réseau Espérance banlieues, donateurs) l’émotion d’une aventure artistique sans précédent.

La naissance du projet : l’histoire d’une belle rencontre

L’idée de ce spectacle est née de la rencontre entre une école, le Cours Antoine de Saint-Exupéry, et l’association LeSpotluz, une communauté philanthropique de femmes unies à travers le monde par leur passion pour l’art et l’éducation. Inspiré par les élèves et l’engagement des équipes pédagogiques de l’école Espérance banlieues d’Asnières, LeSpotLuz a eu l’idée de monter un spectacle d’envergure pour les élèves du Cours. L’investissement constant et l’énergie déployée dans ce projet par les membres du SpotLuz a permis de faire de ce rêve une réalité. Transmettre l’amour de la culture française en lui donnant vie par l’expression artistique contemporaine, tel est le but de ce projet qui s’inscrit précisément dans la démarche pédagogique portée par Espérance banlieues.

Un partenariat inédit entre Espérance banlieues et le château de Versailles

Le château de Versailles s’engage quotidiennement pour l’éducation et la démocratisation culturelle en développant une offre adaptée à tous les publics. La représentation du 31 janvier à l’Opéra royal marque le démarrage d’un partenariat de longue durée qui verra l’ensemble des écoles et des niveaux scolaires du réseau Espérance Banlieues, en Ile-de-France et en régions, construire leur année scolaire autour de parcours pluridisciplinaires inspirés par Versailles, ses histoires, ses lieux et ses œuvres, en accordant une place privilégiée à l’éducation à la citoyenneté.

À propos d’Espérance banlieues et du Cours Antoine de Saint-Exupéry

Créé il y a six ans à l’initiative d’Éric Mestrallet, Espérance banlieues est un réseau d’écoles implanté dans les quartiers prioritaires et aujourd’hui présent dans seize villes françaises. Espérance banlieues promeut un modèle scolaire innovant et destiné aux enfants en situation de difficulté sociale et éducative.
Le Cours Antoine de Saint-Exupéry a été créé en septembre 2015 à Asnières-sur-Seine. Avec ses 118 élèves, répartis en 9 classes du CP à la 3ème, il constitue un bel exemple d’une école Espérance banlieues parvenue à maturité, dont l’objectif est de rester à taille humaine pour tisser des liens solides et efficaces entre parents, professeurs et élèves.

Guidées par le pragmatisme et la confiance en la capacité des enfants, les équipes d’Esperance banlieues s’engagent auprès de chaque élève pour lui donner le goût de la réussite scolaire, développer l’estime de soi et le sentiment d’appartenance à son pays. L’accompagnement personnalisé, les petits effectifs, l’engagement et le dynamisme des enseignants portent leurs fruits : l’enquête de satisfaction menée au printemps dernier montre que 95% des parents font confiance aux écoles Espérance banlieues pour faire progresser leurs enfants et que 97% les recommanderaient à leurs voisins.
Contact presse : com@esperancebanlieues.org

À propos du château de Versailles

Dans le cadre de sa mission d’éducation artistique et culturelle, l’Établissement public accueille chaque année un nombre croissant de scolaires. En 2018, ce sont près de 500 000 visiteurs de moins de 18 ans qui se sont rendus au château dont 200 000 scolaires. Parmi ces derniers, 120 000 jeunes ont bénéficié d’un programme d’activité sur réservation leur ayant permis d’accompagner leur découverte du château de Versailles. Cette démarche s’accentuera cette année grâce aux possibilités offertes par le nouvel espace Art & Éducation et ses quatre salles d’ateliers pédagogiques, réalisé avec le soutien de la fondation Bettencourt Schueller et inauguré avec les élèves Espérance banlieues.
Contact presse : presse@chateauversailles.fr

Téléchargez le communiqué de presse : 230119_Communiqué de presse_Le Coeur fait tout

0 commentaires

Laisser un commentaire