La journée internationale du sommeil

La journée internationale du sommeil

La journée internationale du sommeil a eu lieu la semaine dernière, le 16 mars. A cette occasion, il a été question du sommeil des enfants et des moyens à mettre en place pour mieux dormir.

Un sommeil de qualité favorise le développement de l’enfant et l’aide dans ses apprentissages. À l’inverse, ne pas dormir suffisamment peut nuire à sa santé. Le manque de sommeil affecte la mémoire, le raisonnement logique, le comportement et la capacité à contrôler ses émotions. En effet, dormir permet de recharger ses batteries. Le corps se régénère, il grandit pendant la nuit. Malheureusement, une étude montre que les enfants et les jeunes ne prennent pas soin de leur sommeil. Cette négligence commence tôt et les chiffres sont là pour le prouver. 38 % des jeunes de 15 à 24 ans dorment moins de 7 heures par nuit en semaine, alors que les besoins sont de 7 à 10 heures par nuit selon les personnes (recommandations de la National Sleep Foundation américaine).

Cette augmentation du manque de sommeil chez les jeunes est due principalement à la trop grande exposition aux écrans. Les écrans sont réputés pour impacter la qualité du sommeil  et en diminuer la durée. Outre le caractère chronophage et addictif des écrans, leur luminosité perturbe la sécrétion de ce que l’on appelle la mélatonine. La mélatonine est un régulateur du sommeil qui facilite l’endormissement.

Pour que votre enfant dorme correctement :

Tout d’abord, il faut que l’enfant dorme au moins 9 h toutes les nuits, s’il veut être en forme la journée. Favoriser l’endormissement passe par un rythme de sommeil régulier. Pour qu’il dorme suffisamment, il faut mettre l’enfant au lit tôt et à une heure régulière. Ce besoin de régularité ne concerne pas seulement le moment du coucher. Pour que l’enfant dorme bien, il est préférable que l’ensemble de sa journée se déroule selon un rythme régulier : repas, école, jeux, bain, etc.

Ensuite, pour qu’un enfant ait un bon sommeil, il faut créer  un environnement calme et confortable : éviter de faire du bruit, baisser le volume de la télévision. La chambre ne doit pas être surchauffée ni trop éclairée.

Avoir une bonne qualité de sommeil chez l’enfant ne sera que bénéfique pour lui !

 

Autres articles
0 Commentaires

laisser un commentaire