La classe @ la maison #2

En cette période un peu particulière, beaucoup de prudence est nécessaire. Dans certains quartiers, certaines familles peuvent avoir plus ou moins de chance pour faire face à cette situation. Qu’il s’agisse de conditions de logement et d’espace pour pouvoir faire travailler les enfants, ou de conditions techniques pour disposer du matériel nécessaire pour travailler à distance, l’enjeu est de limiter au maximum le nombre d’élèves « perdus » à cause de ces conditions parfois difficiles pour les parents et ainsi ne pas creuser encore davantage les inégalités sociales et scolaires.

Les écoles Espérance banlieues tentent, chacune à leur niveau, d’apporter des solutions concrètes pour soutenir au mieux les élèves et leurs parents. Les nouvelles que vous allez découvrir s’inscrivent dans la continuité de celles partagées la semaine dernière. Un grand merci aux professeurs et aux directeurs pour leur engagement sans faille, un immense merci et bravo aux familles pour leur soutien indispensable.

 

Redoubler d’efforts pour garantir la continuité pédagogique et maintenir le rythme

Les équipes pédagogiques mettent tout en œuvre pour accompagner au mieux les enfants dans leur apprentissage à distance.

Les directeurs sont notamment investis pour encourager les élèves et leurs parents pour maintenir le rythme. Au Cours Eric Tabarly à Toulon, en temps normal, un rassemblement a lieu en fin de semaine. C’est l’occasion de faire un bilan sur la semaine passée et de valoriser les élèves méritants. Pour maintenir ce lien et conserver le rythme de l’école, le directeur de l’école de Toulon réalise tous les vendredi ce rituel en vidéo. Les élèves sont ainsi encouragés, la semaine se finit avec un petit mot pour chacun. A la suite de cette vidéo, une maman d’élève répond : « Bonsoir Mr Le Directeur, Merci pour cette superbe vidéo, Neïl était super heureux. A la semaine prochaine ! »  Dans les nouveaux rituels de l’équipe, quelques nouveautés sont intégrées : défis ou énigmes pour retrouver un personnage mystère chaque semaine et des surprises attendent les enfants à leur retour à l’école ! Découvrez le rassemblement de la semaine du Cours Eric Tabarly en vidéo.

 

 

 

Helmi et Hadamie du Cours Eric Tabarly continuent à travailler dur en uniforme !

 

 

Cette période permet aussi à certains parents de voir de plus près les progrès de leurs enfants. Au Cours La Traverse à Compiègne, la maman de Linoa raconte :

L’école à la maison demande une bonne organisation mais nous sommes bien guidés par l’équipe éducative du Cours La Traverse, nous ne nous sentons pas seuls dans le parcours éducatif de notre fille. Nous avons mis en place un planning à la maison. Linoa a très bien intégrée l’idée de travailler le matin. Si une leçon ou un exercice s’avère difficile, nous lui laissons le temps de comprendre. D’ordinaire elle y revient d’elle-même le lendemain matin avec succès. Avec un bon suivi de sa maîtresse et du directeur du Cours La Traverse, Linoa se sent bien encadrée. La compréhension par l’équipe éducative de ses difficultés et l’aménagement des leçons et exercices, font que Linoa a suffisamment confiance en elle pour réussir.”

 

 

 

Linoa du Cours La Traverse s’est créée un  espace de travail studieux pour continuer à étudier dans les meilleures conditions !

 

 

Les professeurs, en plus de transmettre les emplois du temps aux parents pour les aider à structurer le temps de travail, continuent à mettre en place des cours en ligne pour conserver le lien avec leurs élèves et les accompagner au quotidien.

Photo 1 : Au Cours Charles Péguy, l’échange individuel entre le professeur et l’élève, par téléphone ou vidéo, permet de bien suivre chacun.

Photo 2 : Un cours en ligne suivi par un élève du Cours Les Constellations.

Photo 3 : L’enregistrement de cours en vidéo au Cours La Cordée.

 

 

 

Au Cours La Fontaine à Saint Etienne, les élèves de CE1 suivent leur cours d’histoire avec assiduité et ont participé à une belle activité de dessin sur le siège de Paris par les Vikings. L’occasion de faire preuve de créativité …

 

 

Au Cours la Cordée à Roubaix, Rémi, Instituteur en CM1, réalise des vidéos sur certains personnages historiques français ayant marqué l’histoire. Cette semaine, il fait découvrir à ses élèves l’histoire de Louis Pasteur et de la vaccination en vidéo.

Au Cours Frédéric Ozanam à Marseille, les élèves, en uniforme chez eux, commencent leur journée par une séance de « réveil du corps » par vidéo. Le programme de la journée est présenté sur toutemonannee.com. Chaque professeur anime le groupe WhatsApp de sa classe, valorise, défie et relance en individuel ses élèves si besoin. La fin de matinée laisse place aux avis du directeur pour relire les bons moments, remercier les élèves et partager les belles réalisations. Valentin, enseignant en CM2 donne son cours de géographie avec cette semaine un cours sur la région Aix-Marseille en vidéo.

 

 

 

La carte d’Hilan du Cours Frédéric Ozanam

 

 

Au Cours L’Odyssée à Angoulême, les professeurs envoient chaque matin le programme par WhatsApp, avec des enregistrements et vidéos explicatives pour introduire les cours de la journée. L’après-midi est dédié à la peinture, au chant, à l’histoire de l’art, à la cuisine ou encore au sport avec les défis motricité pour se dépenser et garder la forme. Découvrez un cours de mathématiques à distance au Cours L’Odyssée !

 

Au Cours Jules Verne au Mans, les élèves ont récupéré leurs manuels ainsi que du matériel de mathématiques Singapour pour pouvoir continuer à intégrer progressivement des concepts abstraits de mathématiques. Ils ont pu emprunter des livres et des jeux d’éveil ou de société, pour que les écrans prennent moins de place dans leur quotidien. L’école continue à la maison : toutes les semaines, le directeur envoie un enregistrement du discours du rassemblement et récompense un élève pour ses efforts, en concertation avec les institutrices.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les élèves du Cours Frédéric Ozanam à Marseille (photo 1), du Cours Jules Verne au Mans (photo 2) et du Cours Les Constellations à Toulouse (photo 3) au travail à la maison.

 

Faire preuve de solidarité

L’école à la maison est l’occasion de mettre en place des actions de solidarité. Pourquoi ne pas créer un lien particulier entre enfants et personnel soignant qui s’occupe de nous tous ? Entre enfants et personnes âgées ou personnes seules en ce moment ?

Au Cours L’Odyssée, les élèves sont invités à envoyer lettres et dessins à une maison de retraite : découvrez les dessins d’Alaa Eddine, Hakim et Sami !

 

 

 

 

 

Les élèves du Cours La Cordée à Roubaix envoient aussi des lettres aux personnes âgées isolées, ainsi qu’au personnel soignant qui œuvre chaque jour pour notre protection :

 

 

Les dessins de Karim, Balqis et Nolan du Cours La Cordée

 

 

 

 

Pour leur manifester leur soutien, les élèves du Cours La Fontaine à St Etienne chantent La Marseillaise à 20h pour accompagner les applaudissements à la fenêtre. Un professeur du Cours La Fontaine relate à son équipe les propos d’un parent d’élève qu’il a eu au téléphone : « Hier, les 3 enfants ont chanté la Marseillaise pendant les applaudissements pour les soignants à 20h. Ce matin, le voisin a félicité le papa en lui disant qu’il avait eu les larmes aux yeux. »

 

 

Leeroy, Liam et Emie du Cours Jules Verne ont répondu avec entrain à la proposition d’envoyer des dessins et images aux hôpitaux, dans le cadre de la campagne #TuNesPasSeul.

 

 

 

 

Les élèves du Cours La Traverse à Compiègne entretiennent une relation épistolaire entre eux afin de prendre des nouvelles de leurs petits camarades en y mettant plus de forme et de cœur qu’avec un SMS.

 

 

 

Les écoles aussi font preuve de solidarité avec leurs élèves. Au Cours La Passerelle à Pierre-Bénite par exemple, des ordinateurs de l’école sont prêtés à 4 collégiens qui en étaient dépourvus.

 

Accorder du temps aux loisirs

En plus du travail scolaire, nos équipes pédagogiques intègrent dans leurs accompagnements des activités manuelles, physiques et culturelles pour continuer de faire bénéficier les élèves des spécificités des écoles Espérance banlieues et aider les parents à occuper leurs enfants.

Dans beaucoup d’écoles, les professeurs et services civiques lancent un défi par jour. Claire du Cours La Passerelle à Pierre Bénite a défié les élèves de rassembler 5 objets par jour qui commencent par une lettre déterminée, ou encore de dessiner son autoportrait :

 

 

 

Les résultats des défis du Cours La Passerelle.

 

 

 

 

Au Cours Jules Verne, les services civiques ont proposé aux élèves des vidéos pour apprendre à fabriquer des animaux à partir de matériel de récupération. Voici les belles réalisations de quelques élèves :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les élèves du Cours Le Gouvernail à Angers construisent leur camion de pompier avec des matières recyclées.

 

 

 

 

De nombreuses écoles proposent aussi des tutoriels pour apprendre à cuisiner. Seuls ou avec l’aide de leurs parents, ils sont invités à faire preuve de discipline dans la réalisation d’une recette et stimulent leur créativité et leurs papilles. Les élèves peuvent même s’entraîner aux multiplications et aux fractions en faisant de la cuisine. Certains deviennent même chef à leur tour en présentant leur recette !

Nous vous partageons ici quelques recettes :

  • Découvrez la recette de cookies au cœur fondant de Florine au Cours La Cordée en vidéo :

 

 

 

 

Le résultat des élèves pâtissiers ! 

 

 

  • Les élèves du Cours Charles Péguy travaillent leurs fractions à l’aide d’un beau gâteau :

Le soutien inconditionnel de nos partenaires

Nous avons besoin de soutiens pour poursuivre notre action auprès de nos élèves.

Les partenaires institutionnels ne sont pas en reste. Au Cours La Boussole, certains élèves dont les parents travaillent dans le milieu médical ont été pris en charge par la mairie de Mantes-la-Jolie pour être accueillis par l’école du secteur du Val-Fourré et continuer à travailler avec des élèves d’autres écoles de la ville.

Au Cours La Cordée, Auchan a proposé d’offrir du matériel informatique pour les familles ne possédant pas ou qu’un ordinateur afin d’assurer la continuité pédagogique.

Dans le cadre de notre partenariat avec le Château de Versailles, les élèves ont une belle occasion de découvrir Versailles autrement, chez soi et en famille. Cette semaine le jeu « Cherche et trouve » mettait en avant un tableau représentant Louis XIV et la famille royale peint par Jean Nocret en 1670 ; des contes et des parcours interactifs sont également disponibles.

Nous avons besoin aussi de vos soutiens financiers puisque nos écoles fonctionnent essentiellement grâce aux dons.

 

« Le plus beau métier du monde ! » par Luchini et Charles Péguy

Cette période met en lumière l’importance de l’école ainsi que le rôle et l’engagement de ces acteurs. L’acteur Fabrice Luchini leur rendait d’ailleurs hommage sur le plateau de France 2.

 

Il relate les mots de Charles Péguy écrits en 1913 : « On ne parle aujourd’hui que de l’égalité et nous vivons dans la plus monstrueuse inégalité économique que l’on ait jamais vue dans l’Histoire du monde. (.. .) De tout ce peuple, les meilleurs étaient peut-être encore ces bons citoyens qu’étaient les instituteurs. Il est vrai que ce n’était pas pour nous des instituteurs, c’était des maîtres d’écoles. Et nos maîtres d’école étaient beaux comme des Hussards noirs. »

 

Nous remercions de tout cœur tous les professeurs, directeurs, services civiques et les bénévoles qui œuvrent pour nos élèves avec un investissement particulier. En cette période particulière, nous remercions aussi les parents pour leur coopération et leur dynamisme qui contribuent à accompagner leurs enfants sur le chemin de l’apprentissage.

 

#MerciAuxProfs #ContinuitéPédagogique #écoleàlamaison #JeResteChezMoi

0 commentaires

Laisser un commentaire