Pourquoi ils soutiennent Espérance banlieues à Reims

Une école Espérance banlieues à Reims. En effet, une demi dizaine de projet d’écoles Espérance banlieues vont ouvrir à la rentrée prochaine. le Cours Colibri, à Reims, en fait partie. Le projet d’école est soutenu par différentes personnalités rémoises. Ils s’expriment dans une vidéo.

Ils soutiennent le Cours Colibri à Reims.

L’Education nationale répond à 80 % des besoins mais 20 % des enfants en age d’être scolarisés ont des besoins spécifiques. Ainsi, c’est à eux que s’adressent les écoles Espérance banlieues. Ces enfants peuvent être surdoués, en situation de phobie scolaire, ayant besoin pour un temps donné d’être dans des classes à petits effectifs… La pédagogie Espérance banlieues respecte le socle commun fixé par l’Education nationale. Elle a par ailleurs été pensée pour s’adapter aux besoins spécifiques de l’enfant. Les professeurs sont tous titulaires d’un bac +5 et son régulièrement inspectés par le ministère.

Le réseau Espérance banlieues est né en 2012, sous l’impulsion d’Eric Mestrallet. Espérance banlieues mène des actions complémentaires à celles de l’Education nationale en banlieue. Le réseau compte 11 écoles à la rentrée 2017. Son objectif est de soutenir et de favoriser la création d’écoles innovantes au coeur des quartiers.

 

Autres articles
0 Commentaires

laisser un commentaire