Espérance banlieues clôt sa rentrée scolaire en beauté avec le Charity day du courtier Aurel BGC

Le réseau Espérance banlieues est fier de clôturer ses journées de rentrée scolaire, échelonnées du 3 au 10 septembre, par sa participation au Charity day d’Aurel BGC, ce mardi 11 septembre.

Une participation exclusive au Charity day d’Aurel BGC

En mémoire de ses victimes des attentats du 11 septembre 2001, Aurel BGC, courtier sur les marchés financiers, organise chaque année une journée internationale de solidarité, réunissant en France une cinquantaine de célébrités. Séduit par le projet éducatif à destination d’enfants issus de quartiers défavorisés, Aurel BGC a convié Espérance banlieues ainsi que six autres associations pour l’enfance. L’ensemble des personnalités se relaiera pour passer des ordres de bourse, le but étant de générer un maximum de chiffre d’affaires puisque l’intégralité des revenus perçus sera reversée aux sept associations participantes. Ce sont les humoristes Olivier de Benoist et Sandrine Sarroche qui prêteront leur voix à Espérance banlieues pour ce bel hommage. Du fait de son modèle reposant essentiellement sur la générosité de partenaires privés, Espérance banlieues remercie vivement Aurel BGC pour cette deuxième invitation à ce bel évènement ainsi que les deux comédiens qui ont accepté tous deux d’en être les parrains !

La rentrée des écoles Espérance banlieues

Pour sa septième rentrée, Espérance banlieues compte 16 écoles, soit 70 classes, réparties sur toute la France. Le réseau s’est agrandi cette année de cinq nouveaux établissements implantés à Compiègne (Cours La Traverse), Orléans (Cours Henri Guillaumet), Reims (Cours Colibris), Toulouse (Cours Les Constellations) et Toulon (Cours Eric Tabarly). 800 élèves y seront inscrits en ce premier trimestre scolaire. Le Cours Antoine de Saint-Exupéry (Asnières-sur-Seine) est le plus grand, avec 120 élèves inscrits cette année. Les classes d’Espérance banlieues respectent leur promesse de petits effectifs, avec en moyenne une dizaine d’élèves par classe. L’accompagnement personnalisé des élèves porte ses fruits : l’enquête de satisfaction menée au printemps montre que plus de 90% des parents font confiance à leur école, et autant souhaitent réinscrire leur enfant l’année suivante.

A propos d’Espérance banlieues : Le réseau Espérance banlieues a pour vocation de développer un nouveau modèle d’école destinée aux enfants issus des quartiers sensibles. Guidées avant tout par le pragmatisme et la confiance en la capacité des enfants, les équipes d’Espérance banlieues s’engagent auprès de chaque écolier pour lui donner l’estime de lui-même et le goût de la réussite scolaire. Le statut d’école indépendante permet aux établissements du réseau de développer une approche pédagogique innovante. La première école créée par Espérance banlieues, le Cours Alexandre-Dumas, a ouvert en septembre 2012 à Montfermeil (Seine-Saint-Denis).

Contact presse : Clémence Guinot – clemence.guinot@esperancebanlieues.org

Téléchargez le communiqué de presse : CP_CharityDay_11septembre2018

Autres articles
0 Commentaires

laisser un commentaire