Courrier Picard À Compiègne, une école primaire portée par des patrons va ouvrir

À Compiègne, une école primaire portée par des patrons va ouvrir
Une école Espérance Banlieues ouvre deux classes à Compiègne, en septembre. Elle est initiée par un groupe de chefs d’entreprise.

A l’origine de l’école Espérance Banlieues à Compiègne, il y a des entrepreneurs. «  Nous sommes aujourd’hui une quarantaine de membres dans l’association à l’initiative de ce projet. À la base, il y avait beaucoup de chefs d’entreprise. »

Car tout serait parti d’une analyse sociale. « Il y a un problème à Compiègne : en tant que chefs d’entreprise, nous avons du mal à recruter des personnes compétentes », argumente Laurent Ferté, co-fondateur de l’association. «  Dans les quartiers – c’est une grande partie de la ville –, il y a des gens qui ont du potentiel. Encore faut-il qu’ils puissent avoir la capacité de s’intégrer en entreprise et savoir se comporter avec la hiérarchie et les collègues.  »

Lire la suite…

Autres articles
0 Commentaires

laisser un commentaire