Commémorations du 11 novembre pour les élèves des écoles Espérance banlieues

Ce lundi 11 novembre 2019, les élèves des écoles Espérance banlieues se sont mobilisés pour participer aux commémorations de l’armistice de la première Guerre Mondiale dans une démarche d’hommage et de mémoire.

Zoom sur le déroulement de cette journée dans quelques-unes de nos écoles :

Au Cours Charles Péguy à Sartrouville, les élèves se sont mobilisés pour la cérémonie pour la quatrième année consécutive. A cette époque, ils avaient participé en lisant le nom des soldats morts pour la France. Ils ont depuis été rejoints par de nombreuses écoles de la ville.

Les élèves du Cours Charles Péguy mobilisés pour la 4ème année consécutive

Au Cours La Cordée à Roubaix, les élèves ont fabriqué des fleurs de bleuet. Ils ont porté leurs créations lors des commémorations afin d’honorer la mémoire des soldats morts durant la première Guerre Mondiale. Ces fleurs poussaient sur les champs de bataille après la guerre et sont devenues un symbole de l’armistice.

Les élèves du Cours La Cordée se préparent pour les commémorations de l’armistice.

Au Cours L’Odyssée à Angoulême, une élève de CM2 a lu une partie des noms des soldats morts pour la France aux côtés de 3 membres du conseil municipal des enfants. La cérémonie s’est conclue avec le chant du 7ème couplet de la Marseillaise par l’ensemble du Cours L’Odyssée mobilisé pour cette journée. Les enfants étaient accompagnés de leurs parents des bénévoles de l’association.

Photo de groupe pour les élèves du Cours L’Odyssée

Au Cours Éric Tabarly à Toulon, les élèves étaient présents pour commémorer l’armistice aux côtés de deux adjointes au maire, Madame Florence Feunteun et Madame Valérie Mondone en charge de la jeunesse. Ils ont solennellement déposé une gerbe au nom de l’école au pied du monument aux morts.

Les élèves du Cours Eric Tabarly déposent une gerbe de fleurs au pied du monument aux morts.

Au Cours Henri Guillaumet à Orléans, les élèves se sont rassemblés au monument aux morts d’Olivet pour chanter la Marseillaise avec d’autres écoliers après avoir étudié l’armistice en classe d’Education Morale et Civique.

Photo de groupe pour les élèves du Cours Henri Guillaumet.

Cette journée importante dans l’histoire de notre pays fut un moment riche d’émotions. Elle a permis aux élèves de contribuer au devoir de mémoire et de rendre hommage à tous ces soldats morts pour la France. Les équipes d’Espérance banlieues s’engagent auprès de chaque écolier pour les accompagner dans la construction et le partage d’une culture nationale ancrée dans une histoire, un langage, des rites et des valeurs.

0 commentaires

Laisser un commentaire